Maroc : du 11 au 17 octobre, le meilleur de la semaine de l’industrie en bref

Comme chaque vendredi, retrouvez dans le digest de « L’Usine Nouvelle Maroc » les principaux faits et tendances de l’industrie au Maroc.

LE FAIT DE LA SEMAINE

BP met un pied au Maroc dans l’exploration offshore
British Petroleum entre dans l’exploration pétrolière au Maroc avec l’acquisition le 10 octobre de parts d’intérêts de la junior Kosmos Energy dans les accords pétroliers concernant le bassin offshore d’Agadir.

 

LE TOP DES ARTICLES LES PLUS LUS DE « L’USINE MAROC » DU 11 AU 17 OCTOBRE

1 – Gouvernement Benkirane II : avec Moulay Hafid Elalamy, un patron du privé devient ministre de l’Industrie du Maroc
2 – Ratier Figeac certifie des sous-traitants marocains pour faire monter en gamme son site de Casablanca
3 – BP met un pied dans l’exploration pétrolière offshore au Maroc avec le rachat de parts de Kosmos
4 – L’Allemagne finance le programme eau du géant marocain des phosphates OCP pour 271 millions de dollars
5 – Maroc : l’extension de l’Institut des métiers de l’aéronautique passe en phase active

 

MAIS AUSSI…

Sidérurgie : Maghreb Steel suspendu à l’aide de l’État

Le doublement du site Renault Tanger s’accompagne de 1400 embauches

L’indexation des prix du carburant met le Maroc en émoi

Maroc : pourquoi les clusters ne décollent pas (encore)

 

SOCIETE

Activité économique réduite toute la semaine pour cause de l’Aid El Adha au Maroc. De plus, cette journée du vendredi est chômée dans certaines branches.

 

LES ENTREPRISES

Après avoir déclaré ce mardi qu’il ne présenterait pas sa soumission en vue du rachat de Maroc Telecom, Korea Telecom, selon l’agence de presse coréenne Yonhap, a affirmé son intention de « coopérer dans les affaires avec Maroc Telecom selon la situation future ».  Le groupe coréen avait déposé une lettre d’intention préliminaire en décembre 2012 avec la perspective de racheter la part deVivendi dans Maroc Telecom. l’entreprise marocaine.

Nexans Maroc ne sera pas touché par la restructuration du groupe français. Nexans,spécialisé dans la fabrication de câbles, a annoncé mardi dernier la suppression de 468 postes. Raison invoquée, « préserver sa compétitivité ».

La société saoudienne ACWA Power a choisi Munich Re, GCube et Marsh afin de réaliser la couverture des risques associés au développement et à la construction de la centrale CSP à capteurs cylindro-paraboliques située à Ouarzazate.

CTP Maroc filiale de la société espagnole éponyme construira pour Bombardier l’unité industrielle de 14 000 m², clé en main de Nouaceur.

 

POLITIQUE

Le projet de Loi de Finances pour 2014 a été adopté en conseil de gouvernement et sera soumis au parlement lundi 21 octobre. Le texte vise un taux de croissance de 4,2% et un déficit budgétaire de 4,9% rapporte medias24.

Nizar Baraka, l’ancien ministre marocain de l’Economie et des finances a reçu le Prix du « Ministre des finances de l’année » pour la région du Moyen-orient et d’Afrique du nord (MENA) décerné par « Emerging Markets », magazine de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international lors d’une cérémonie tenue à Washington, dans le cadre des Assemblées annuelles de ces organismes, qui se sont tenues du 10 au 13 octobre.

 

ÉCONOMIE

Selon le cabinet Cross-Border Information, cité par plusieurs média, la région nord-africaine fait fuir les grandes compagnies pétrolières à cause de son instabilité politique. Selon lui, au moins 7 majors, dont 5 entreprises américaines, ont quitté l’Algérie, la Libye, la Tunisie ou l’Egypte, ces derniers 18 mois. C’est ainsi que Gulfsands Petrolium a quitté la Syrie pour aller chercher du pétrole au Maroc.

Le trafic portuaire global du Maroc s’est amélioré de 9,7% à 68,8 millions de tonnes à fin août 2013. Il bénéficie notamment de la hausse de 41% à 18,3 millions de tonnes de l’activité transbordement.

La production halieutique , toutes espèces confondues est en progression de 11,1% à fin septembre 2013. De leur côté, les revenus de la production en valeur ont progressé de 5,8%.

Le trafic aérien commercial cumulé a enregistré une croissance de 7,8% à fin septembre 2013 au Maroc, Cette amélioration est due notamment à la croissance du trafic aérien commercial international de 13,5%.

Le Fonds monétaire international s’attend à une croissance du PIB marocain de 5,1% en 2013 et 3,8% en 2014 pendant que la Banque mondiale pronostique 4,5% en 2013 et 3% en 2014.

Laisser un commentaire